1. c se prononce tantôt /s/ tantôt /k/
    Exemples du son /s/ : la cerise, le cinéma, le cycliste
    Pour conserver le son doux /s/ devant a, o, u il faut utiliser ç : il lança, le garçon, tu aperçus.
  2. g se prononce tantôt /j/ tantôt /g/
    Exemples du son /j/ : le genou, le givre, la gymnastique.
    Exemples du son /g/ : la gare, le goût, guttural.
    Pour conserver le son dur /g/ devant e ou i, il faut rajouter u : un guignol, le guide, la guêpe.
  3. s / ss / z / x
    Règle : le son /s/ prend toujours 2 consonnes (soit ss, soit s combiné avec une autre consonne). Le son /z/ prend toujours une consonne.
    Exemples du son /s/ : Assez, penser, pinson, triste.
    Exemples du son /z/ : Oser, causer, cuisine, hésiter.
    Exceptions : gaz, gazon, horizon, douze, bizarre, dizaine.
  4. Noms et adjectifs terminés par -el / -èle / -elle / -èle / -êle
    Exemples de noms masculins en –el : Un manuel, un duel, un miel, un ciel, un appel, etc.
    Exceptions : Un polichinelle, un rebelle, un vermicelle, un violoncelle.
    Exemples de noms en –èle : Un fidèle, un modèle, un zèle, une clientèle, un parallèle (géographie), une parallèle (géométrie), etc.
    Exemples de noms féminins en –elle : Une pelle, une sauterelle, une sentinelle, une selle, etc.
    Exception : La grêle.
    Exemples d’adjectifs se terminant par –èle : Fidèle, modèle, parallèle, etc.
    Deux adjectifs se terminent par –êle : Frêle, grêle.
  5. Noms terminés par -eur
    Règle : Ils s’écrivent presque tous –eur.
    Exemples : Un malheur, la peur, une fleur, le coeur, etc.
    Exceptions : La demeure. Une heure. Le beurre. Le babeurre (petit lait). Un leurre (attrape, tromperie). Un heurt.
  6. Noms terminés par -euil / -ueil
    Exemples de noms terminés par –euil : un écureuil, le seuil, le deuil, le treuil.
    Règle : après un g ou un c, -euil se transforme en –ueil.
    Exemples : l’orgueil, le cercueil, un écueil, l’accueil.
  7. Les verbes en cer prennent une cédille sous le c devant a et o :
    Je place, nous plaçons, il plaçait, nous placions.
  8. Les nom féminins en i et en u s’écrivent avec un e :
    La mie, une avenue.
    Sauf : brebis, fourmi, à la merci, nuit, perdrix, souris, bru, glu, tribu, vertu.
  9. Devant les lettres b, m et p, j’écris toujours m au lieu de n.
    Exemples : un champignon, emmener, une pompe.
    Exceptions : Les mots suivants ne prennent pas de m devant m, b et p, mais conservent le n: bonbon, bonbonne, bonbonnière, néanmoins, embonpoint.
  10. Pour l’écriture du son [ã] on appliquera la règle du m, b et p.
    On écrira donc toujours pour former le son [ã]:
    A: Toujours em ou am devant les lettres b ou p:  Exemples : emmener, emballer, empêcher, ambiance, ampoule.
    B: Uniquement em devant la lettre m. En effet, l’écriture am suivie de la lettre m ne forme jamais le son [ã]. Exemple : ammoniaque -> [a]mo/nia[k] Mille est toujours invariable.
  11. Les sons
    Le son [ɛ̃]
    A: Les écritures du son [ɛ̃] . Le son [ɛ̃] peut s’écrire : in, im, ain, aim, ein, eim, en, un, yn ou ym. Exemples : indécis, imbécile, train, faim, frein, Reims, chien, un, thym.
    B: Les règles d’écriture du son [ɛ̃]. Le son [ɛ̃] peut être écrit de plusieurs façons mais l’on peut retenir quelques règles principales.
    B1: Au début du mot. Tous les mots de la langue française qui commencent par le son [ɛ̃] s’écrivent in ou im uniquement devant les lettres b ou p. Exemples : interdit, indépendant, impossible, imbattable. Exceptions : Ain (nom propre désignant le département français de l’Ain ou la rivière du même nom), ainsi (adverbe).
    B2: À la fin du mot. Peu de mots s’écrivent avec les graphies ym ou aim : daim, essaim, faim, thym.
  12.  Le son [g] s’écrit g ou c.
    – g
    Lorsque la lettre g précède une consonne ou les voyelles a, o ou u on obtient le son « dur » [g].
    Exemples : Garçon, ghetto, se garer, un gorille, une guitare.
    – c
    Les dérivés du mot second s’écrivent avec un c et forment le son [g].
  13. Exemples : Second, secondaire, secondement, seconder.
    Source:
    http://www.lalanguefrancaise.com/les-40-regles-de-base-de-lorthographe-francaise(link is external)
    http://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/orthographe(link is external)
    http://www.sculfort.fr/articles/orthographe/65regles.html